Enjeux cliniques de la parole en prison, d’un accueil possible de l’agressivité dans une perspective thérapeutique

Comment envisager la possibilité d’une clinique sous transfert avec des détenus en milieu pénitentiaire en Martinique. Les incidences de la colonisation esclavagiste racialisée se poursuivent dans une temporalité répétitive. Le lien social est précarisé par une jouissance souvent agie sous formes de violence. Peut-on parler d’un malaise postcolonial avant d’envisager une pensée postcoloniale ?