Yanick Lahens

Yanick Lahens vit en Haiti. Elle a enseigné la littérature à l'université et fait de la radio. Elle est auteure de nouvelles, de romans et de travaux critiques sur la littérature et la société haitiennes dans des revues haitiennes et étrangères. Elle a publié trois recueils de nouvelles:"Tante Résia et les Dieux" en 1994 chez l'Harmattan, "La petite corruption" en 1999 aux Editions Mémoire et "La folie était venue avec la pluie" en 2007 aux Presses Nationales, un essai: "Entre l'ancrage et la fuite" en 1990 aux Editions Deschamps, un roman "Dans la maison du père" au Serpent à Plumes en 2000 qui a reçu le prix Liberatursprize en Allemagne. Son second roman "La couleur de l'aube" a paru à l'automne 2008 aux Editions Sabine Wespieser et a obtenu trois prix: le Prix Millepages Littérature française 2008, le Prix Richelieu de la Francophonie en mars 2009, le prix RFO en novembre 2009 et le prix des Lecteurs de la ville de Vincennes en septembre 2010 dans le cadre du festival AMERICA. Elle écrit un récit sur le séisme de janvier 2010, « Failles » qui a paru en octobre 2010 chez Sabine Wespieser. Son roman « Guillaume et Nathalie » a paru en mai 2013 chez Sabine Wespieser et a obtenu le Prix Carbet des Lycéens 2014, le Prix ADELF 2014 (Association des Enseignants de Langue francaise). Elle a publié toujours chez Sabine Wespieser son roman « Bain de lune » qui a obtenu le Prix Fémina en 2014. Quelques unes de ses œuvres, romans ou nouvelles sont traduites en anglais, en allemand, en italien, en portugais et en japonais. Des traductions en norvégien, en espagnol et en anglais de « Bain de lune » sont en cours.

Yanick Lahens a aussi été membre du Comité de rédaction de la revue haitiano-caribéenne, Chemins Critiques et est actuellement membre du comité de rédaction de la Revue franco-haitienne, Conjonction. Elle a été directrice exécutive du Projet "La Route de l'Esclave". Elle a été honorée en mai 2007 par une association de femmes "Fanm Yo La" pour sa contribution au renforcement de la Société Civile. Elle a reçu le prix d'Excellence de la Haitian Studies Association en 2010 pour l'ensemble de son œuvre et son engagement en Haiti. Elle a été distinguée par le ministère des Affaires étrangères d'Haiti ainsi que l'Organisation internationale de la Francophonie en 2014 et décorée comme Officier des arts et des Lettres par la France en 2014.

Elle a mis sur pied en 2008 une fondation pour des actions plus ciblées auprès des jeunes, soutient et accompagne des initiatives culturelles (bibliothèques et associations) en Haiti.